Attestation dévolutive : Définition et obtention

Il n’est pas rare de se rendre compte du fait qu’il réside un patrimoine après le décès d’un parent proche. Afin que les bénéficiaires ne puissent pas perdre ces biens laissés, il est impératif de se lancer dans des procédures administratives. Il est vrai que d’une manière légale, il revient aux héritiers de profiter d’une ou toute partie de l’héritage si le défunt n’a laissé aucune consigne contraire. L’attestation dévolutive est ce document qui peut faire accélérer la restitution des avantages laissés.

Qu’est-ce qu’une attestation dévolutive ?

L’on parle ici d’un document qui servira pour faire débloquer une quelconque somme d’argent du compte en banque d’un proche défunt. C’est un titre qui n’a de validité ou de crédibilité qu’au moment où on retrouve là-dessus la présence effective de la signature de tous les héritiers.

En effet, ce que l’on appelle une attestation dévolutive sert pour l’obtention des avantages (probablement une somme) de valeurs économiques pouvant atteindre les 5 000 euros. Cela dans l’optique de venir à bout des actes de conservation. Il s’agit en réalité des dispositions qui ont pour objet de faire maintenir un droit ou encore d’empêcher la disparition d’un bien.

L’on peut prendre exemple sur un endommagement pour dire l’importance de l’attestation dévolutive. Dans une situation où la demeure d’une personne décédée serait hors d’état d’usage, l’on a la possibilité de prendre ses sous pour investir dans la rénovation de la maison. Le document permet aussi d’obtenir la fermeture des comptes.

Ceci permettra de ne pas avoir à faire face à des prélèvements bancaires qui ne servent aucune cause, mais qui se poursuivent après que la personne ne soit plus de ce monde. Il peut s’agir des frais de mobile, d’Internet, d’abonnement à des chaînes, etc.

La prise d’une attestation dévolutive donne l’occasion aux héritiers d’outrepasser le temps que peut durer les démarches légales qui servent pour la mise en place de la succession. Le fait est que l’ensemble des procédures à prendre en compte oblige les intéressés à s’adresser aux hommes de loi. Devant ces derniers qui, ici sont les notaires. Ces derniers ont pour rôle de :

  • Procéder à l’identification des héritiers ;
  • Évaluer les biens laissés aux héritiers par le défunt ;
  • De mettre en place tous les documents nécessaires pour la succession.

L’attestation dévolutive : où peut-on se la procurer ?

Il n’y a que deux possibilités qui se présentent si tel est que l’on désire procéder au retrait d’un tel document, dans l’optique de pouvoir accéder rapidement aux fonds laissés par un défunt proche. L’une est de se diriger vers le service communal tandis que l’autre est de se tourner vers un cabinet notarial.

La mairie reste néanmoins la première alternative qu’il faudrait explorer pour le retrait d’une attestation dévolutive. Pour ce faire, il faudrait envoyer une demande écrite au service de votre choix. Cela peut être celui qui se retrouve dans votre entourage, celui qui se localise sur les lieux où est décédé le parent proche ou tout simplement celui de son habitat. Le seul problème à ce niveau est que le maire dispose d’un pouvoir de refus qui lui permet de délivrer ou non ce document.

Dans une situation où l’on fait face au refus du maire de délivrer une attestation dévolutive, l’on se retrouve dans l’obligation de se tourner vers les services notariaux. Ainsi, seul un cabinet de notaire pourrait aider à faire l’acquisition rapide du document. Pour plus d’informations sur les conditions de récupération, l’on peut s’adresser à l’ADSN (Association pour le Développement du Service Notarial).

Quelles sont les pièces à fournir pour l’obtention d’une attestation dévolutive ?

Son obtention oblige surtout à la fourniture de diverses papiers justificatifs. L’on est à même de comprendre qu’aucune institution bancaire ne peut laisser un tiers avoir accès aux comptes du défunt sans s’être au préalable assurée du fait que l’on en ait l’autorisation. Aussi, si les ayant droits sont plus d’un, la banque exige d’avoir l’autorisation de tous par la présence de leurs signatures sur le document.

Ainsi, pour obtenir une attestation dévolutive, les pièces nécessaires à fournir sont :

  • Une preuve administrative portée sur le décès du propriétaire du compte (acte de décès) ;
  • Une pièce d’identification de celui qui fait la demande ;
  • Le livret familial du demandeur ;
  • L’acte juridique justifiant la naissance de la personne défunte ;
  • Les justificatifs de naissance des ayant droits qui auront à cosigner l’attestation.

Mis à part ces pièces, avant l’obtention de l’attestation dévolutive, il faudrait prouver que le défunt n’a en aucun cas été contre cette demande par un quelconque acte. Pour ce faire, l’on est obligé de mettre à disposition un écrit faisant foi de l’absence d’une inscription d’actes de derniers désirs. Cela s’obtient au niveau du FCDDV (fichier central des dispositions de dernières volontés) ou en s’adressant à l’ADSN.

Si toutes ces conditions sont remplies, l’attestation dévolutive sera fournie pour servir et valoir ce que de droits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page