Auto-entrepreneur multiservice : Que faut-il comprendre de ce statut ?

Ceux qui travaillent comme auto-entrepreneur multiservice sont aussi connu sous d’autres noms. Il peut s’agir d’auto-entrepreneur ‹‹homme à tout faire››. Cela fait référence aux fonctions qui demandent l’accomplissement de plusieurs tâches dans l’auto-entreprise. Cet article vient énumérer les subtilités qui sont autour de ce travail comme : les aptitudes et qualités demandées, la raison pour laquelle l’on peut faire cette option, les règles qui y sont appliquées et les charges qui incombent à son pratiquant.

Que sous-entend le travail d’auto-entrepreneur multiservice ?

Fondamentalement, le micro-entrepreneur ‹‹homme toutes mains›› est une personne qui offre une activité de jardinage et de mini-bricolage pour particuliers et à domicile contre une rémunération. Généralement, les clients qui optent pour ces services sont des gens qui sont soit très occupés ou soit ils n’ont aucune compétence en la matière.

Mais plus encore, le principal motif pour lequel les personnes sont obligées de faire appel à un auto-entrepreneur multiservice est que les artisans ayant des diplômes ne sont pas à même d’exercer les petites tâches. En effet, ces derniers ne sont pas d’accord pour intervenir sur des mini-bricolages ou sur de petites activités de jardinage. Ils ont pour préférence les grands chantiers qui demandent de hautes aptitudes et compétences spécifiques.

Qui sont les clients de ce type d’entrepreneur ?

La clientèle d’un auto-entrepreneur multiservice se compose spécifiquement de personnes à leur propre compte pour lesquelles ce dernier effectuera de petites tâches de jardin ou de bricoles. L’accent est ici porté sur le travail à faire, car un homme à tout faire, ne peut que faire des interventions sur des activités qui ne nécessite pas de grandes expertises et qui ne requiert généralement pas un diplôme ou une expérience professionnelle.

Ainsi, un auto-entrepreneur multiservice peut donc s’appliquer à l’arrosage des plantes, enlever les broussailles, procéder au montage d’un kit de meuble, remplacer une ampoule, s’occuper au ramassage des feuilles mortes, etc. Néanmoins, il peut dans certains cas faire des interventions régulières pour le compte des professionnels comme les syndicats, les agences immobilières et autres.

Mais si tel est le cas, il ne peut plus être éligible pour avoir une société de services aux personnes. Aussi, l’auto-entrepreneur multiservice empêche les particuliers qu’il a comme clients de profiter des avantages fiscaux qui leur sont réservés lorsqu’ils lui font appel.

En tout et pour tout, il travaille pour des particuliers et les travaux sur lesquels il intervient sont divers. Ainsi, sa rémunération reste en moyenne dans une marge de 15 et 50 euros par heure.

Quelles sont les aptitudes qu’il faut pour devenir auto-entrepreneur en multiservice ?

Une personne qui veut entreprendre en tant qu’homme à tout faire doit forcément être un excellent bricoleur. Mais en plus de cela, il est important d’avoir des qualités comme :

  • Avoir de la disponibilité pour ses clients et être réactif ;
  • Être empathique et savoir entretenir les relations partenaire-client ;
  • Savoir s’adapter aux besoins spécifiques de ses clients.

Pour ce qui est des aptitudes en rapport avec le métier, un auto-entrepreneur multiservice doit :

  • Avoir connaissance des techniques basiques en bricolage et maîtriser l’usage des outils communs ;
  • Avoir certaines notions et idées basiques en plomberie et en électricité ;
  • Maîtriser les caractères spécifiques et les nécessités des végétaux ;
  • Connaître les procédés de base en jardinage tout comme les distinctions qui existent entre les produits d’usage dans le domaine.

L’auto-entrepreneur multiservice doit accorder son attention et son écoute à son client pour bien cerner ses besoins. Il peut arriver qu’il offre ses conseils à ce dernier en matière d’achat de produits de jardin, de procédure, etc. Aussi, il se doit d’avoir une bonne santé physique, car avec ses interventions, il est dans l’obligeance de dépenser de l’énergie.

Pourquoi l’auto-entrepreneur multiservice est bien adapté pour les fonctions de service à la personne ?

La majorité des personnes qui entreprennent dans le domaine du multiservice font l’option d’avoir un titre d’auto-entrepreneur. La réalité est que c’est le statut le mieux adapté pour ce genre de service. Cela parce qu’il offre au niveau de ses démarches et de sa gestion journalière plus de simplicité et de flexibilité.

Pour la création de son entreprise, la loi rend plus relaxe les démarches à suivre pour un auto-entrepreneur multiservice. Même s’il est vrai qu’à la base les procédures de mise en place d’une micro-entreprise sont simple, il faut reconnaître que depuis l’an 2019, cela est rendu plus facile d’accès pour l’auto-entrepreneur multiservice.

Cela est dû à la Loi Pacte qui a été adoptée le 24/05/2019. Elle permet de faire du SPI (Stage de Préparation à l’installation) une option libre si l’on désire être un homme à tout faire. Présentement, il suffit de s’inscrire en ligne sur le net pour acquérir son immatriculation SIRET auto-entrepreneur multiservice.

Toutefois, il faudrait faire attention lorsque l’on veut déclarer son numéro d’immatriculation. Il s’agira de faire oui ou non le choix de l’EIRL, d’opter entre un prélèvement à la base et un VFL. Aussi, il devrait définir un temps précis pour la déclaration du CA (chiffre d’affaires). Il faut libeller clairement le service à donner afin que l’on n’ait pas à faire face à un refus du CFE (Centre de Formalités des Entreprises).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page